Présentation du projet

PROJET ANR MERUBBI - VILLES ET BÂTIMENTS DURABLES

RÉFÉRENCE ANR-13-VBDU-0007

Méthode d’Exploitation des Ressources Utiles du Bâtiment Bioclimatique dans son Ilot.

L’objectif principal du projet MERUBBI est le développement d’une méthodologie de conception des bâtiments neufs, adaptée aux exigences des concepteurs et destinée à intégrer de façon raisonnée la question de l’exploitation des ressources utiles de l’environnement. Il s’agit de combiner de façon optimale les vertus des principes d’isolation et des principes bioclimatiques pour préfigurer des compositions de BEPOS qui vont au-delà d’un BBC complété par du photovoltaïque. Les ressources de l’environnement concernées sont le soleil, la voûte céleste et l’air extérieur. La méthodologie tient compte de la dimension urbaine en traitant le cas de l’insertion du bâtiment à concevoir dans son îlot. Elle doit permettre d’estimer l’impact des bâtiments environnants sur le bâtiment à concevoir et inversement, l’impact du nouveau bâtiment sur ceux qui l’entourent. Elle s’appuie sur des méthodes d’optimisation multicritères prenant en compte les dimensions énergétique, économique et réglementaire. Les simulations énergétiques intègrent le microclimat urbain ainsi qu’une description détaillée des échanges radiatifs (courtes et grandes longueurs d’onde) entre chaque bâtiment et son environnement. L’ensemble doit être compilé dans une plateforme de modélisation destinée à un grand nombre d’utilisateurs (aménageurs, concepteurs, architectes, collectivités locales, …), mais dont la première version constituera une plateforme de recherche ouverte, complète et durable, réservée à des utilisateurs experts.

A ce titre, le projet MERUBBI veut contribuer à la convergence de deux voies actuelles de recherche : une voie issue de la R&D bâtiment qui constate que l’évaluation énergétique précise d’un bâtiment performant ne peut se faire que dans son environnement réel ; une voie issue de l’énergétique urbaine qui se satisfait de moins en moins d’une description des bâtiments par ratios de consommation et souhaite y intégrer une dimension technique plus réaliste.

Le consortium réunit des équipes de R&D amont permettant d’adapter et de fournir les différentes briques logicielles constituant la plateforme à développer (EDF R&D,CEA INES, CERMA et CETHIL), des écoles d’architecture qui peuvent orienter et tester les développements, puis en évaluer l’impact dans un processus de conception (ENSAS, ENSAV), un bureau d’étude en énergétique du bâtiment, acteur de terrain, avec une vue économique et réglementaire sur le sujet (BETEM) et une PME qui a fait ses preuves dans le développement d’outils de modélisation pointus, performants et conformes aux attentes des concepteurs de bâtiments (HPC-SA).

Dernières actualités

Aucune news dans la base de données.

Recherche

Financement

Partenaires